Journée Mondiale du Rein

Comment drainer ses reins naturellement ?

En cette journée mondiale du rein, nous souhaitons vous partagez nos astuces de santé naturelle pour drainer ses reins naturellement ! Le but étant donc de purifier ses reins pour leur permettre de mieux fonctionner. Organes émonctoires indispensables au filtrage des toxines, les reins jouent un rôle majeur dans notre santé au quotidien.
Comment pouvons-nous donc drainer nos reins naturellement, en douceur, sans fatiguer notre organisme ? 

Par la nourriture !

Évidemment ce que nous mettons dans notre assiette a un impact considérable sur notre organisme. Le simple fait de manger quotidiennement suffisamment de légumes et de fruits, à raison de 5 portions par jour, participe activement à notre bonne santé.

Cependant, il faut choisir ces fruits et légumes de saison, pour consommer en circuit court mais aussi car notre corps n’a pas les mêmes besoins en hiver qu’au printemps. Eh oui, la nature est bien faite. Elle ne fait pas pousser des fraises en plein mois de décembre pour une bonne raison.

De ce fait, on adapte notre régime alimentaire en fonction des saisons. Et en cette période de mars, entre la fin de l’hiver et le début du printemps, c’est un moment propice pour évacuer les excès de bons fromages et de laitages qui ont habillé l’hiver.

Grâce à notre connaissance en naturopathie, nous allons donc nous concentrer sur 5 aliments phares.

chou, fenouil, oignon, maïs, poireau pour effectuer un petit drainage rénal

Le chou

Consommé râpé ou cru, à plus de 400 grammes par jour, le chou favorise notre production d’urine, dû à l’effet drainant que ce légume a sur les reins. On accorde aussi au chou des propriétés curatives, soit de guérison. Une raison de plus de l’incorporer à son repas !

Le fenouil

C’est bien connu, le fenouil dispose de racines dites diurétiques, ce qui entraîne une fois encore, l’augmentation de la sécrétion urinaire. À déguster crues ou bouillies de préférence.

Le maïs

Les stigmates de maïs, soit les extrémités poilues du légume, sont réputées pour favoriser le travail des reins mais aussi du foie.Cependant ces stigmates ne se mangent pas, il faut donc les utiliser en décoction en ajoutant une poignée par litre d’eau à faire bouillir.

Le poireau

Notre grand ami le poireau permet de drainer les reins mais aussi de nettoyer l’intestin. Avec cette double action, c’est parti pour faire des tartes aux poireaux, des gratins et des soupes !

L’oignon

L’oignon est très probablement la star du drainage rénal. Très utilisé pour ses propriétés anti-infectueuses, la cure d’oignon est devenue célèbre de par ses nombreux bienfaits.
C’est un aliment à incorporer dans ses repas assez régulièrement, de par ses effets mais aussi de par son goût !
Pour les plus déterminé·e·s qui souhaiteraient effectuer une cure, le jus d’oignon est disponible dans les pharmacies et commerces, à prendre quotidiennement selon le dosage indiqué.  Attention cependant car chaque cure n’est pas à recommander à tout le monde. Les personnes souffrant de carences ou ayant un traitement médicamenteux important etc., doivent bien évidemment consulter leur médecin avant d’entamer un tel changement alimentaire.

De manière générale, nous vous conseillons tout simplement d’intégrer ces aliments un peu plus régulièrement dans vos assiettes le temps d’effectuer un drainage rénal mais non pas d’exclure tous les autres aliments de votre régime alimentaire ! On opte pour une alimentation saine et équilibrée. Et on préfère bien sûr, prendre des légumes bio et achetés directement aux producteurs locaux.

 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez intégrer notre école ?

ISOdiét Lyon - Établissement privé technique supérieur inscrit auprès du Rectorat de l’Académique de Lyon sous le N°069-3405B SAS au Capital de 100 000 € R.C.S. Lyon 910 927 128